Utiliser les hydrolats pour soigner nos animaux

Classé dans : Informations produits | 0

On pense souvent plus facilement aux huiles essentielles qu’aux hydrolats pour soulager nos chers amis à 4 pattes (comme pour les humains d’ailleurs). Et pourtant ils peuvent être très faciles à utiliser et apporter des réponses très satisfaisantes.

On oublie les huiles essentielles pour les chats !

Je profite de ce post pour rappeler qu’il est déconseillé d’utiliser des huiles essentielles pour les chats dont le foie a une fonctionnement différent de celui du chien, du cheval… ou de nous, ce qui les rend moins tolérants à la puissance des huiles essentielles. On choisira donc l’hydrolat qui remplacera avantageusement l’huile essentielle (la lavande par exemple pour éviter les puces).

Préparer les chevaux à l’arrivée du froid.

Avec les premiers froids des ces derniers jours, l’un de mes chevaux s’est mis à tousser le matin. Mon réflexe a été d’utiliser l’hydrolat de thym à linalol, à raison de 3 cuillères à soupe 2 fois par jour dans sa ration d’orge. Le résultat a été rapide puisque le lendemain matin, il ne toussait plus.

L’hydrolat s’intègre facilement à la ration, l’odeur est mesurée  : elle ne gêne donc pas les animaux très sensibles aux changements.

On peut également se permettre de faire des cures sur plusieurs semaines sans risques. Dans le cas de cette toux, malgré le résultat rapide, je continue de lui en donner encore, histoire de l’aider à mieux faire cette transition de températures.

Faciliter la guérison des membres.

J’ai eu aussi l’occasion de les utiliser dans des cataplasmes : pour aider à la circulation après un coup reçu sur un postérieur, j’ai ajouté de l’hydrolat de cyprès avec l’argile pour aider au désengorgement du membre. C’est une solution intéressante, en particulier pour les chevaux à la peau très sensible, qui parfois peuvent réagir à certaines huiles essentielles au niveau cutané.

Pour finir.

En un mot, pensez plus régulièrement aux hydrolats : ils sont faciles à doser, présentent moins de risques et sont plus facilement tolérés !

Photo by Erin Dolson on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *